Tag « tourisme » : 2 billets

Respirez, vous êtes dans le Haut-Jura !

Cette année le joli mois de mai nous a doté de jolis week-end. Une excellente occasion de faire les valises et de partir à la découverte de nouvelles contrées !

Direction le Parc naturel du Haut-Jura

Je vis dans l'Ain, "googlemapement" parlant ces deux territoires ne sont vraiment pas loin, à peine 1h30. Mais alors, quel dépaysement ! Autant le dire tout de suite j'ai été complètement conquise par ce département. Je vais tenter de vous résumer ce que nous avons fait une fois sur place, et où nous avons dormi, les spécialités et les bonnes adresses de resto.

Où dormir ?

Pour nous la réponse a été assez facile. Mon schtroumpf est âgé de 3 ans, alors nous avons opté pour le gîte. Personnellement j'adore ce concept, on est libre de prendre le petit dej quand on veut (oh wait, non en fait, because le schtroumpf), on rentre quand on veut, on est pas obligé de manger tous les midis/soirs au resto. Bref, même si c'est parfois un peu plus cher que l'hôtel, je pense qu'avec un enfant c'est quand même ce qu'il y a de mieux.

Pour ce week-end de l’Ascension nous sommes partis 4 jours et 3 nuits et nous avons logé au gîte Fenoula à St Pierre.  Super mignon, propre, avec tout l'équipement nécessaire et des propriétaires tout à fait charmants. Si vous partez avec un enfant en bas âge, sachez qu'il y a à disposition un lit parapluie et une chaise haute.

Cuisine

Chambre avec lit double

Vue du gîte

Que faire ?

Alors là, les allergiques à la marche, passez votre chemin ! Nous étions clairement parti dans le but de faire le maximum de randonnées. Malheureusement le temps n'a pas été toujours clément. Mais si il y a bien un truc à voir dans le Haut Jura, ce sont les cascades du Hérisson .  Site naturel classé depuis 2002, les paysages sont tout simplement splendides. Au grès de la marche, on découvre des cascades plus belles les unes que les autres. Sans oublier les forêts de sapins, les prairies, les lacs...

Et pour les gourmands et les mordus de fromage, il y a de nombreuses fruitières où acheter du Comté et/ou du Morbier.

Où manger ?

Lors de notre petit séjour, nous avons dîné dans deux restaurants :

  • L'Hôtel de la Forêt à St Pierre. Nous avons goûté une spécialité locale : l'escalope volaille Franc-Comtoise. Bombe calorique, mais tellement bon ! Au niveau de l'accueil, rien à dire, c'était vraiment très bien.
  • Pizzéria du coin à St Laurent en Grandvaux : Alors là, gros coup de cœur ! L'accueil est super sympa, les pizzas vraiment bonnes, et en plus la serveuse a tout de suite donné à ma fille des feutres et des feuilles pour la faire patienter. Perso, j'apprécie vraiment ce genre d'attention.

Quel équipement ?

Des bonnes chaussures de marche ! Pour ma fille j'ai acheté les chaussures de randonnée Arpenaz 500 de chez Quechua. Elles sont légères et les pieds sont bien maintenus. Prévoyez également une polaire et un coupe-vent, les températures changent rapidement (en tout cas à la mi-mai).

Liens utiles

Voilà, vous savez tout ! Vous l'avez deviné, je vous recommande vivement de partir en vacance dans ce département.

Photos by Damien Pobel

Aucun commentaire

Catégorie : Bons plans | Lundi 08 juin 2015, 21h50

Tags : Tourisme, jura, voyage, week-end, découverte, vacances, randonnées

Retour sur le week-end "de ferme en ferme"

Organisé depuis plus de 20 ans par le réseau CIVAM, l’événement "la France de ferme en ferme" permet le temps d'un week-end d'aller à la rencontre des agriculteurs, éleveurs, producteurs et de visiter leur ferme.

Plus de 20 départements participent à ce week-end, et pour savoir si votre département est concerné, il suffit de vous rendre sur ce site web et de vous laisser guider.

Pour ma part, étant dans l'Ain, je n'avais que l'embarras du choix. Nous sommes donc partis dans le Bugey, à la découverte de deux fermes :

La ferme sur la Tour à Ambronay

Cette ferme bio, élève des bœufs Highland Cattle, des veaux trop mignons, et des porcs...pas farouches, qui adooorent manger des pissenlits ! L'exploitation est assez grande, et propose même deux chambres d'hôtes.

"Cette race bovine très ancienne est originaire du nord de l'Écosse (région des Highlands). Elle est très attachante avec sa petite taille, ses longs poils et ses grandes cornes."

GAEC Bergerie de Morgelas à Saint Rambert en Bugey

On continue notre visite dans une jolie bergerie perchée à 550m d'altitude,  qui élève entre autre des brebis Lacaunes, Thônes et Marthod. Nous avons été accueilli par Martine Geoffray, bergère passionnée, qui nous a ainsi expliqué son métier...et celui de ses chiens, un Border Collie qui maintient son troupeau d'une "patte" de fer, et un chien de montagne des Pyrénées (patou) qui lui doit protéger le troupeau, d'ailleurs, j'ai appris que dès leur naissance, ces chiens apprenaient à vivre au sein du troupeau, se transformant alors en "mi-chien, mi-mouton". Cette visite étaient vraiment très pédagogique, et des petits ateliers autour de la laine étaient organisés pour les plus petits.

Quelques photos

En bref, un super week-end ! Vivement l'année prochaine :)

Aucun commentaire

Catégorie : Humeur | Vendredi 01 mai 2015, 15h56

Tags : sortie, ferme, ain, tourisme, agriculture, paysans, bio